mythe musculation perte de poids lyon coaching

Les mythes liés à la perte de poids et la musculation

1- Je veux perdre du poids juste ici !

lyon coaching mythe en musculation

Autant vous le dire tout de suite, la lipolyse localisée est un mythe ! Autrement dit, perdre du poids à un endroit précis n’est qu’une utopie. Une étude a toutefois prouvé le contraire, mais le phénomène était visible après une charge de travail extrêmement importante, impossible à retranscrire dans un contexte d’entraînement classique. Sachant cela, il est donc inutile de demander à votre coach ou votre nutritionniste « je veux perdre uniquement mes petits bourrelets ». Malheureusement, on ne choisit pas là où on va perdre et là où on va prendre. La solution ? Perdre du poids jusqu'à ce que la zone en question soit atteinte.

2- Je dois faire des centaines d’abdos régulièrement pour perdre du ventre.

Comme vous avez lu et compris la réponse précédente, vous savez alors qu’il est inutile de perdre du temps à répéter et répéter un exercice dans le but de perdre du poids à un endroit précis. Attention toutefois, vous ne lui permettez pas de perdre de la graisse mais vous lui permettez d’être plus fort / puissant / résistant / volumineux (c’est selon votre entraînement). C'est donc inutile pour perdre la graisse du ventre mais utile pour gagner en force et/ou volume.

3- Je dois faire du sport pendant 45min avant de commencer à perdre du gras.

lyon coaching mythe en musculation

Une hérésie qui traîne depuis des lustres dans le milieu du fitness mais qui pourtant a été torpillé il y a des années de cela : vous perdez de la graisse dès le début de chacune de vos séances. L’idée commune est de penser que l’on puise dans nos glucides puis, une fois les stocks vidés en 45 minutes, dans les graisses. Votre corps n’est pas si sélectif, il prend le carburant qui lui est disponible et pompe dedans. Il puise alors aussi bien dans vos graisses que dans vos glucides. Vous perdez donc de la graisse dès le début de votre séance !

4- La musculation bloque la croissance des adolescents.

Là aussi cette idée persiste chez les parents et, plus étonnement, chez les médecins ! La musculation ne bloque pas la croissance des adolescents comme s’il représentait une enclume qu’on posait sur leur tête et qui leur empêcherait de grandir. Les enfants possèdent des zones de cartilages mous près de la terminaison de leurs os en croissance. Cette surface molle permettent aux os de grandir, puis se durcissent et deviennent fonctionnellement identiques au reste des tissus osseux. Lorsque ces zones de cartilages mous se fracturent et qu’elles sont mal ou pas soignées, cela peut stopper votre croissance. La question alors est de savoir si la musculation est une activité susceptible de provoquer ce type de fracture ? Je vous le donne en mille, la musculation est très loin derrière d’autres activités plus classiques comme le football, le basketball ou le rugby, qui sont les 3 sports les plus touchés par ce phénomène. Retrouvez ici un article complet sur le sujet.

5- La musculation rend les filles trop musclées et diminue leur féminité.

lyon coaching mythe en musculation

Là encore, combien de fois ai-je entendu « mais je ne veux pas ressembler à un homme » dès lors que j’ai fait soulever une barre à une femme. Premièrement, et même pour un homme, sachez qu’il faut des années d’entraînements avant d’être doté d’une grosse musculature. Deuxièmement, l’homme y est aidé car il produit naturellement 10 fois plus de testostérone que la femme, une hormone de croissance musculaire. Cherchez à comparer les meilleurs bodybuilders mondiaux homme et femme, et vous vous verrez que vous avez de la marge mesdames !

lyon coaching mythe en musculation

Pour la partie de la féminité, sachez aussi qu’un corps dessiné et sculpté est forcément très attirant pour les hommes. Ainsi, tous les modèles affichant des formes dessinées dans les magazines ont passé des heures dans la salle de musculation. Ce n’est malheureusement inné que pour une infime minorité. La musculation en quantité appropriée vous permet donc mesdames, d'affiner vos courbes, tonifier vos muscles et d'augmenter ainsi votre attractivité et votre féminité ! Retrouvez ici un article complet sur le sujet.


6- Je perds plus rapidement du poids avec les vêtements de sudation.

Oui effectivement, vous perdrez beaucoup de poids après une séance en portant des vêtements de sudation. Toutefois, ce poids perdu est à 99% de l’eau (votre transpiration), que vous reprendrez aussitôt après en buvant et/ou en mangeant. Les vêtements de sudation n’accélèrent pas la fonte des graisses et permettent seulement au corps d’autoréguler sa température interne en transpirant. Au pire, ils vous font perdre une quantité importante de minéraux avec votre transpiration, provoquant des troubles organiques et une baisse de la performance. Retrouvez ici un article complet sur le sujet.

7- On prend du poids obligatoirement avec l’âge.

lyon coaching mythe en musculation

Je ne vois pas pourquoi, du moment que vous maintenez une activité saine et régulière ! Toutefois, notre métabolisme de base diminue avec les années ; notre corps consomme donc moins de calories au repos. Si notre alimentation ne s’y adapte pas, on risque de prendre un petit peu de poids avec les années. Ces fluctuations, et je reviens à ma première phrase, peuvent être quand même largement compensées par une activité physique régulière. Ne mettez pas l’apparition d’un gros ventre sur le compte du « c’est naturel ». Je suis persuadé que vous avez dans votre entourage des personnes âgées de 50 ou 60 ans qui ont quasiment le même poids qu’à leurs 30 ans.